comporter


comporter
COMPORTER. v. act. Permettre, souffrir. La médiocrité de son revenu ne comporte pas la dépense qu'il fait.
f♛/b] Il est aussi neutre. La dignité du Magistrat ne comporte pas qu'il s'abaisse jusque-là. Le caractère d'Ambassadeur ne comporte pas qu'il en use autrement. Le lieu ne comporte pas que je vous entretienne davantage. L'occasion ne comportoit pas tant d'étalage. Le sujet ne comportoit pas tant d'ornemens.[b]Comporter, se met aussi avec le pronom personnel, et signifie, Se conduire et en user d'une certaine manière. Il s'est bien comporté. Il s'est mal comporté dans cette affaire, dans cette ambassade. Il s'est comporté en bon ami, en homme de bien dans les choses que je lui ai confiées. Il faut espérer qu'il se comportera mieux à l'avenir.
f♛/b] On se sert aussi du mot Comporter, en termes de Pratique, pour marquer L'état auquel est un héritage, une maison, etc. Je lui ai vendu cette terre, cette maison, ainsi qu'elle se poursuit et comporte.
[b]Comporté, ée. participe.

Dictionnaire de l'Académie Française 1798. 1798.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • comporter — [ kɔ̃pɔrte ] v. tr. <conjug. : 1> • XV e; « porter » XIIe; lat. comportare « transporter; supporter » 1 ♦ Permettre d être, d aller avec; inclure en soi ou être la condition de. ⇒ admettre, contenir, impliquer, inclure. Toute règle comporte …   Encyclopédie Universelle

  • comporter — Comporter, C est souffrir et endurer, comme Je ne puis comporter cette vehemence de fiévre, Hanc vim febris ferre ac pati nequeo. Comporter aussi est tenir en estat et maintenir, comme, De grande faim il ne se pouvoit comporter, c est à dire… …   Thresor de la langue françoyse

  • comporter — Comporter, Se comporter. v. n. p. Se conduire, agir. Il s est bien comporté. il s est mal comporté dans cette affaire, dans cette ambassade. il s est comporté en bon ami, en homme de bien dans les choses que je luy ay confiées. il faut esperer qu …   Dictionnaire de l'Académie française

  • comporter — (kon por té) v. a. 1°   Permettre d être avec, d aller avec, de coexister. •   Cette place comporte plus de dépense que celle de capitaine, SÉV. 598. •   Soyez aussi heureux que la pauvre espèce humaine le comporte, VOLT. Lett. Chabanon, 31 déc.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • comporter — vp. konportâ vt. (Albanais.001, Chambéry.025, Villards Thônes.028), C. => Porter. A1) permettre, souffrir, avoir. Fra. Votre conduite (comportement) ne comporte (souffre) aucune excuse : vtra fasson d fére comporter a pâ d èskuza / s èskuze pâ …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • COMPORTER — v. tr. Rendre nécessaire ou possible, justifier en parlant des Choses. La médiocrité de son revenu ne comporte pas la dépense qu’il fait. Sa situation comporte plus de dépenses. Le sujet ne comportait pas tant d’ornements. SE COMPORTER signifie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • COMPORTER — v. a. Permettre, souffrir, en parlant Des choses. La médiocrité de son revenu ne comporte pas la dépense qu il fait. L occasion ne comportait pas tant d étalage. Le sujet ne comportait pas tant d ornements. Le lieu ne comporte pas un plus long… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • comporter — …   Useful english dictionary

  • se comporter — ● se comporter verbe pronominal (de comporter) Se conduire de telle ou telle façon ; avoir tel type de comportement : Il s est mal comporté à mon égard. Marcher, fonctionner, évoluer de telle ou telle manière : Voiture qui se comporte bien sur la …   Encyclopédie Universelle

  • Se comporter comme en pays, en terrain conquis — ● Se comporter comme en pays, en terrain conquis sans aucun ménagement, sans tenir compte des autres …   Encyclopédie Universelle